Une oasis familiale à quelques pas de la ville

La première fois que Sylvie Bourdon entendit parler du Domaine des Érables fut par le biais de son beau-frère. Curieuse de découvrir ce camping VR et chalets, non loin de leur résidence à Sorel, Sylvie s’y rendit, accompagnée de son conjoint Jacques Préville et de leurs trois enfants. Les quelques jours qu’ils y passèrent se transformèrent en une histoire d’amour qui dure depuis plus de 17 ans. 

« En une fin de semaine, on était conquis », se remémore Sylvie. « C’est un endroit tellement familial. Et que dire de l’emplacement ! » 

Situé à seulement 20 minutes de Sorel et à 45 minutes de Montréal, Domaine des Érables, un camping VR et chalets Parkbridge, est une destination offrant une formule toute-incluse d’activités pour les familles souhaitant séjourner le temps d’une courte escapade ou l’été au complet. 

Une panoplie d’installations et d’activités pour les grands et les petits sont offertes, dont des terrains de hockey, de soccer, et de volleyball. Un parc aquatique très prisé comprend deux piscines, des jeux d’eau, un lac pour la baignade et un lac pour la pêche. Un spa pour se relaxer est aussi à disposition. Pourtant, d’après Josiane Gazaille, gestionnaire de propriété au Domaine des Érables, deux activités surpassent toutes ces options dans le coeur des plus jeunes. « Notre Noël du campeur et notre fête d’Halloween sont sûrement les plus anticipés », explique Josiane. 

Maintenant une famille de quatre enfants (la petite dernière, Magalie, est née pendant leur saison de camping en 2004), Sylvie et Jacques sont au Domaine d’avril à octobre chaque année. Ils font partie intégrante du camping puisque Sylvie y travaille comme préposée à l’accueil en chef et Jacques est responsable de l’entretien. Leurs deux fils, Alexandre et Jonathan, travaillent aussi sur les lieux.

Alexandre est à l’accueil tandis que Jonathan est cuisinier au restaurant. « Même Magalie qui a 13 ans prépare déjà sa carrière au camping », raconte Sylvie en riant. « Elle veut s’occuper de l’aire des glissades d’eau. » 

L’environnement familial est en grande partie la raison pour laquelle ils reviennent tous les ans. « Il faut faire attention où on met les pieds, il y a tellement d’enfants qui courent partout ! » ajoute Sylvie en souriant. 

Selon Sylvie, la sécurité au sein du Domaine permet de laisser librement les enfants jouer. « Dès que nous arrivons, mes garçons disparaissent toute la journée. Il y a tellement d’activités entre la patinoire, le parc, la piscine et les voisins qu’ils ne reviennent que lorsqu’ils ont faim. Mais ça ne m’inquiète pas du tout. On se connait tous ici », dit-elle.

 

Josiane abonde dans ce sens, soulignant qu’il est plus facile de créer des liens en camping. « Pour beaucoup d’entre nous, les gens du camping sont un peu comme une deuxième famille. » 

La plupart des voyageurs et saisonniers viennent de la Rive-Sud de Montréal ou de la région de Sorel, comme Sylvie. 

« Les gens me demandent souvent pourquoi nous avons choisi un endroit vacancier à quelques pas de chez nous. Mais ce qu’il faut réaliser c’est qu’à partir du moment où tu passes la barrière du Domaine des Érables, tu es dans un autre monde. » 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *